Logo ONPC
Logo ONPC

HISTORIQUE

Pendant longtemps, la protection des individus contre les catastrophes, les sinistres et les animaux a relevé de la seule communauté humaine qui, avec l’appui des croyances religieuses, s’organisait à lutter contre le danger et les fléaux dont certains étaient perçus comme résultant de la fatalité.

Depuis, au fur et à mesure de l’évolution de la structure sociale, l’Etat, en tant que nouvelle entité organisatrice de la vie sociale, a pris conscience de ses responsabilités et du devoir d’assurer la sécurité de ses concitoyens, d’où la création d’organismes spécialisés en matière de protection civile.

De multiples dénominations et terminologies telles que : protection civile, sécurité civile, défense civile sont données pour ne traduire qu’une seule préoccupation : Protéger – Secourir – Assister les populations et les individus.

Dans le cadre de la Défense Civile, la Protection civile a pour objet la prévention des risques civils ainsi que l’organisation et la mise en œuvre des moyens de secours que requièrent la sécurité des personnes, la protection des biens et de l’environnement contre les accidents, sinistres et catastrophes, qu’ils soient d’origine naturelle, humaine ou technologique, fortuite ou volontaire, en temps de paix comme en temps de crise ou de guerre. En Côte d’Ivoire, la protection civile est une institution qui a plus de cinquante ans.

En effet, dès 1961, après l’accession à son indépendance, la Côte d’Ivoire crée, le Service National de la Protection Civile (SNPC) par Décret n°61-137 du 15 avril 1961. Ce service est placé sous l’autorité du Ministère de l’Intérieur.

De simple service de de la protection civile, il a changé de statut et gagné en importance et en autonomie au fil des ans.

En 1974, une partie de la Protection civile intègre le Ministère de la Défense par la Création du Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM) (Décret n°74-202 du 30 mai 1974).

En 1975, le SNPC devient la Direction de la Protection civile (DPC) par Arrêté n° 355/INT/AG/du 20 mars 1975.

En 2000, par le Décret n°2000-822 du 22 novembre 2000, la Direction de la Protection Civile devient l’Office National de la Protection Civile (ONPC), un établissement public national (EPN) placé sous la tutelle du Ministère de la Défense et de la Protection Civile.

En 2008, l’ONPC est érigé en Direction Générale (Décret n°2008-60 du 28 février 2008).

Cette structure acquiert plus de souplesse et d’autonomie, lui permettant ainsi de mieux prendre en compte une demande croissante de sécurité et de relever les défis face à la multiplication des risques civils.

Conformément à l’Arrêté n°023/MEMEDPC/ONPC du 22 août 2001 déterminant l’organisation interne et le fonctionnement de la Direction de l’Office National de la Protection Civile, les risques civils qui se rapportent à la protection civile sont les suivants :

- les risques naturels ou assimilés (séismes, inondations, sécheresse, cyclones, …) ;

- les risques liés aux activités et constructions de l’homme (bâtiments d’habitation, immeubles de grande hauteur, établissements recevant du public, installations classées, barrages, incendies...) ;

- les risques liés aux transports (route, bateau, chemin de fer, avion, produits dangereux, …) ;

- les risques liés au travail ;

- les risques liés aux loisirs et à la pratique des sports ;

- les risques domestiques concernant la vie quotidienne et familiale, notamment les accidents qui se produisent à domicile.

 

ONPC Communication

Sensibilisation contre l'alcool au volant
Image de sensibilisation à la COVID

Communiqué

  • FICHE D'ENGAGEMENT SECURITE INCENDIE...

  • FICHE D'ENGAGEMENT SECOURISME



Conseils pratiques

inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir toutes les informations utiles de l'ONPC