Logo ONPC
Logo ONPC
 
 
 
 
AMANKOU KASSI GABIN

AMANKOU KASSI GABIN

Directeur Général de l’ONPC

Le mot du Directeur Général

La Protection Civile assure Protection et Assistance à la population face aux risques et aux catastrophes de toute nature.

La protection s'entend de toutes les activés de Prévention, notamment en matière d'information et de formation, de prévision et de préparation face aux catastrophes et accidents de toute nature, en particulier en mettant à l'abri les personnes et les biens.

L'Assistance couvre l'ensemble des mesures visant à réduire les conséquence...

Lire la suite


Nos
Actualités

Retrouvez les actualités
concernant l'ONPC

Voir plus

16 juin 2021

La formation détient une place de choix dans les missions assignées à l’Office National de la Protection Civile (ONPC). A l’occasion de l’Atelier de renforcement des capacités des formateurs et du personnel d’encadrement qui a eu lieu du 15 au 17 juin 2021 au Centre de Secours d’Urgence d’Abengourou, le Directeur Général de l’ONPC Amankou Kassi Gabin, revient dans une interview accordée aux médias locaux sur l’importance de la formation des pompiers civils.

Journaliste : Un atelier de renforcement des capacités des agents de la protection civile. Quel intérêt ?

DG ONPC : C’est un atelier qui se tient relativement aux enjeux auxquels nous avons à faire face. Il s’agit aujourd’hui d’un atelier de renforcement des capacités des formateurs et du personnel d’encadrement.

Cet atelier se justifie par le fait que nous avons des pompiers qui nous sont mis à disposition par la fonction publique sans formation initiale et nous ne disposons pas pour l’instant d’école de protection civile en Côte d’Ivoire pour la formation des pompiers civils. Il faut donc pouvoir organiser des cours dans des centres de formation provisoires que nous avons aménagés pour prendre en charge toutes ces préoccupations et faire en sorte que les pompiers civils recrutés soient bien formés et opérationnels sur le terrain.

Journaliste : Au terme de trois jours de formation, qu’est-ce que vous attendez concrètement de ces hommes et femmes ?

DG ONPC : D’abord, il faut dire qu’il s’agit de renforcer leurs capacités et donc de faire d’eux des formateurs compétents. Ensuite, il s’agit à l’issue de cet atelier de disposer d’un référentiel de formation des pompiers en Côte d’Ivoire ; ce que nous n’avons pas, et de faire en sorte que nous puissions former aux spécialités de pompiers.

Toutes ces questions-là commandaient que nous marquions une pause après les formations précédentes, pour évaluer nos forces et faiblesses afin de voir comment réajuster les choses pour que les pompiers qui sont formés soient compétents pour exercer leur art.

Journaliste : Que devons-nous comprendre Monsieur le Directeur, que jusqu’ici, les pompiers civils ont travaillé sans véritable formation ?

DG ONPC : Bien sûr que si, ils ont été formés, dans des centres que nous avons mis en place et aussi dans des ateliers. Ne disposant pas d’école, ces centres remplacent l’école de formation des pompiers civils sur lequel le gouvernement travaille.

Nous gardons bon espoir que le gouvernement mettra en place cette école avec l’appui de notre Ministre, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Général Vagondo Diomandé, qui a fait de cette question une priorité absolue pour le renforcement de la qualité des services fournis aux populations.

Journaliste : Il y a aussi des textes qui seraient dépassés, est-ce que vous avez engagé des actions ?

DG ONPC : Oui notre travail premier c’est de faire de la réglementation et de la prévention.

Dans le domaine de la prévention, il nous faut mettre à jour nos textes pour que nous soyons au niveau des standards internationaux et ce travail est en train d’être fait.

Certains textes sont déjà prêts et ont été communiqués à la hiérarchie pour qu’ils soient validés en Conseil des Ministres. Mais nous mettons tout en œuvre pour que les pompiers civils aient une formation de qualité et pour qu’ils puissent répondre aux aspirations des populations. Nous veillons à mettre en application la recommandation du Chef de l’Etat qui demande aux services publics de se rapprocher davantage des citoyens.

Journaliste : Merci Monsieur le Directeur Général.

DG ONPC : C’est moi qui vous remercie pour l’information que vous apportez aux populations sur les activités des pompiers civils.

...
16 juin 2021

Une dizaine de pompiers civils, conducteurs d’engins incendie de l’Office National de la Protection Civile (ONPC) a été formée les 14 et 15 juin 2021, par les pompiers militaires français à leur base du 43ième Bataillon d’Infanterie Marine (BIMA) d’Abidjan Port-Bouet.

La formation qui s’inscrit dans le cadre des activités de partenariat militaire opérationnel a pour objectif de former les pompiers civils, conducteurs des engins incendie à l’utilisation et la mise en œuvre du lot de désincarcération, de la tronçonneuse, le guidage des engins, la manœuvre de l’équipage, la prise de garde des véhicules des niveaux et la lance à mousse avec mise en place de l’hydro-injecteur.

Au cours de la remise des diplômes de participation le mardi 15 juin 2021, à la première vague des 40 pompiers civils à former, le Lieutenant-Colonel Yéo Yépéssinan Marius, Directeur du Département des Opérations de Secours de l’ONPC, a exprimé au nom du Directeur Général de l’office, sa gratitude aux six formateurs.

« Lorsque le besoin est identifié, l’ONPC se tourne vers ses partenaires pour un renforcement des capacités. Et vous avez pris de votre temps et de vos moyens pour former cette première vague de pompiers civils en conduite des engins, ouvrant ainsi la voie à une utilisation adéquate de ces engins. Nous vous en sommes reconnaissants parce que toute notre activité repose sur la maitrise des engins de secours » a précisé le Lieutenant-Colonel Yéo Marius.

Au nom des formateurs, l’Adjudant-Chef Dupont Guillaume du Détachement de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (DETALAT) de l’armée française en Côte d’Ivoire a salué l’assiduité des pompiers civils stagiaires : « nous avons pris plaisir à encadrer durant ces deux jours, un groupe de pompiers civils avides de connaissances et exprimant de fort belle manière leur soif d’apprendre » a-t-il dit.

Les pompiers civils de cette première session sont issus des centres de secours d’urgence d’Abengourou, d’Aboisso, d’Adzopé, d’Agboville, de Bondoukou, de Boundiali, de Gagnoa, de Séguéla, de San-Pédro et de la Direction Générale.

Un autre groupe de dix pompiers civils prendra la relève les jeudi 17 et vendredi 18 juin 2021 prochains, en attendant que les deux derniers groupes de dix ne soient formés la semaine à venir car le stage des conducteurs est prévu prendre fin le vendredi 25 juin 2021.

...
15 juin 2021

L’Office National de la Protection Civile (ONPC) entend faire des pompiers civils et des encadreurs sous sa responsabilité, des ressources humaines de qualité. Il multiplie à cet effet des activités de renforcement des capacités dont des ateliers, des stages et des formations.

Depuis le mardi 15 juin 2021, un atelier de renforcement des capacités d’une soixante de formateurs et d’encadreurs s’est ouvert au Centre de Secours d’Urgence (CSU) d’Abengourou, dans l’Est du pays.

Au cours de la cérémonie de lancement de l’atelier, le Directeur Général (DG) de l’Office National de la Protection Civile, Amankou Kassi Gabin, a au nom du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, rappelé les objectifs spécifiques de l’activité : « Après leur admission aux concours lancés par la fonction publique en 2018 et 2019, nous ne pouvions utiliser de manière optimale sur le terrain, les nouveaux agents sans une adaptation préalable à la maitrise des spécificités liées à l’emploi noble de pompier. C’est pourquoi, à travers cet atelier, nous entendons renforcer les capacités de leurs devanciers de 2017 et de certains encadreurs, afin de faire d’eux des formateurs aguerris » a expliqué le DG de l’ONPC.

Il a exhorté les pompiers civils au travail et les a invités à s’engager à ses côtés pour la réalisation de l’ambitieux programme de modernisation de la protection civile en Côte d’Ivoire.

Aux animateurs des travaux de l’atelier, le DG a traduit sa confiance quant à l’atteinte de résultats efficients, non sans adresser sa reconnaissance aux acteurs de l’organisation et de la réussite de l’événement.

Représentant le Préfet de région, Préfet du département d’Abengourou, le Secrétaire Général 1 de Préfecture, Bernard Anglo Incho, a salué le choix de la localité pour la tenue de l’atelier et la présence des pompiers civils qui démontrent leur savoir-faire et la qualité de la formation reçue dans leurs différentes interventions et leur assistance aux populations.

Il faut souligner que cet atelier de renforcement des capacités des formateurs et encadreurs qui va s’achever le 17 juin 2021 prochain, se tient en prélude au démarrage de la future formation des promotions 2018 et 2019 qui concernent 740 nouveaux pompiers civils recrutés par voie de concours.

...
Saving...

STATISTIQUES MENSUELLES

15

Accidents de circulation

30

Incendies

10

Assistance à personne

10

Catastrophes

Communiqué

prevention 1
pre2

Explorer
nos formations &conseils pratiques

L’ONPC
vous offre la possibilité de suivre des formations sur le secourisme.

Galerie Photo

L’ONPC et l’AFETI ont signé  un mémorandum d’Entente (MOU)
L’ONPC et l’AFETI ont signé un mémorandum d’Entente (MOU)
Inauguration du Centre de secours d’urgence de la Marahoué
Inauguration du Centre de secours d’urgence de la Marahoué
Photo ONPC
Photo ONPC

Galerie Vidéo



Voir plus

Nos Partenaires

inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir toutes les informations utiles de l'ONPC